Comment apprendre à son chien à se mettre couché ?

Le « couché » est un ordre important à apprendre au chien et pourtant, beaucoup de maîtres se contentent uniquement du « assis ». En effet, se mettre couché est un signe de soumission pour le chien, mais aussi de confiance.

Accepter cette vulnérabilité sur simple ordre de son maître équivaut un beau témoignage d’amour et un grand contrôle de son excitation naturelle.

Comment apprendre au chien à se coucher ?

Pour tous ces ordres de base, vous ne devez jamais le faire par violence ou en utilisant des accessoires d’éducation. Les colliers de dressage que l’on trouve des sites comme celui-ci sont dédiés à punir de l’agressivité, à faire cesser une fugue ou à stopper des aboiements.

L’éducation du couché est bien plus efficace avec les méthodes positives. Demandez à votre chien de se mettre assis. Une fois qu’il est assis, réussissez votre prouesse grâce à son obsession de la nourriture. Montrez-lui une croquette en maintenant l’ordre de rester assis.

Puis, venez la mettre entre ses pattes avant. Le chien va alors se pencher pour l’attraper. Avancez-la devant lui en la maintenant proche du sol. Pour l’atteindre, il se retrouve alors obligé de s’étendre. Dites à ce moment « couché » et vous pouvez, au départ, l’aider en appuyant un peu sur son dos pour qu’il se retrouve parfaitement allongé.

Renouvelez l’exercice plusieurs fois par jour. Les chiens étant intelligents, ils comprennent vite le fonctionnement et en quelques semaines, le simple mot « couché » suffira pour obtenir qu’il s’allonge. La queue battant dans tous les sens et attendant sa friandise avec joie, il aura totalement oublié que cette position n’est pas la plus confortable.

Puis, commencez à dire cet ordre quand vous êtes dehors ou lors d’une situation stressante. Quand il vous écoute, alternez entre les caresses / mots de félicitations et les friandises pour le récompenser. Cela évitera de devoir sans cesse sortir avec des friandises ou de le faire grossir…

Généralement, vous réussirez à obtenir des beaux « couchés » en moins de deux mois avec de jeunes chiens ou ceux à l’écoute.

En vidéo, c’est encore plus facile de comprendre la technique d’apprentissage !

Quand utiliser cette technique ?

Cette technique est drôle quand vous souhaitez montrer à des enfants ou des amis que vous êtes un bon maître et qu’il vous écoute… Mais, ce n’est pas un jeu de cirque. Il y a de vrais intérêts à apprendre cette consigne au chien.

La première est de calmer son excitation face à un autre chien ou un humain. Quand il tire comme un fou ou jappe pour les voir, demandez-lui de se coucher. Restez à distance s’il le fait pour un autre animal afin de ne pas le mettre dans une situation de dominé non naturelle.

Cela peut aussi être fait quand vous attendez chez le vétérinaire ou que vous souhaitez laisser le chien dans une situation d’attente. Par exemple, si vous allez à la boulangerie et que l’animal est interdit dans l’enceinte, faites-le s’allonger à l’entrée de la boutique le temps que vous achetiez votre pain.

En quelques mois, cette position peut même devenir un comportement réconfortant pour le chien. L’associant à des félicitations futures de votre part et, il faut l’avouer, confortable, le couché accompagne alors son quotidien comme le rappel.

Pour tout savoir sur la race de chien Shiba Inu

Visage semblable à celui du renard, élégant, actif et indépendant, le Shiba Inu est un chien originaire du continent asiatique. Il est généralement de petite taille avec un front large semblable à celui du renard. Comme tous les chiens, il très fidèle et performant pour la garde du troupeau. Son entretien implique cependant des dépenses assez importantes. Son espérance de vie est généralement de 13 ans. Si vous projetez d’en élever un, vous devez rapidement essayer de limiter son instinct afin de limiter au plus les dégâts. Pour en savoir plus sur la race de chien Shiba Inu, consultez cet article.

Quelques informations utiles sur la race de chien Shiba Inu

Le Shiba Inu est un chien originaire des pays asiatiques plus précisément du japon. La race Shiba Inu a failli disparaître dans les années 1912 et 1926 en raison de la forte importation de chiens européens au japon au courant de la révolution industrielle japonaise. Pour la préservation de cette race, un groupe d’amateur de ladite race a été mis sur pied vers les années 1928. Quelques années plus tard, le Shiba Inu est devenu un trésor voir un patrimoine national au japon. Pour plus d’informations sur la race de chien Shiba Inu, n’hésitez pas de vous rapprocher de votre vétérinaire. 

L’entretien du Shiba Inu

Le Shiba Inu est naturellement un animal indépendant considéré comme peu affectueux. Mais dans tous les cas, il conviendrait de le dresser afin de limiter son instinct. A ce niveau, il convient de l’éduquer dès son plus jeune âge en lui donnant des jouets. Il peut cependant être non accueillant envers les étrangers et les autres animaux comme les chats. Afin de l’éduquer de manière adéquate, le mieux serait de lui trouver un jardin car c’est un animal énergétique. 

Ne craignez surtout pas pour votre responsabilité civile, car c’est chien qui n’aboie pas beaucoup. Pour ce qui est des risques sanitaires intrinsèques à l’animal, il n’y a pas grand-chose à craindre. Ménagez-vous pour respecter vos rendez-vous chez le vétérinaire. Pour l’alimentation, prévoyez de la viande avec peu de matière grasse avec des légumes et du riez en complément. Toutefois l’élevage du chien pour les besoins des travaux champêtres est beaucoup plus apprécié que l’élevage à domicile en raison de l’aspect sanitaire. 

Labrador ou Husky : quel chien choisir pour une famille ?

Il est parfois difficile de bien choisir un chien de race pour sa famille. Il faut prendre en compte de nombreux paramètres tels que la cohabitation avec les enfants, l’environnement dans lequel il va se sentir épanoui, l’aspect physique et le caractère du chien et bien d’autres encore. Dans cet article, nous allons comparer le Labrador et le Husky Sibérien.

Lequel d’entre eux choisir pour votre famille ? Suivez le guide !

Aspect et comportement physiques

Originaire de Sibérie, une région froide, le Husky fut longtemps utilisé par les Indiens comme chien de traîneau. À l’allure d’un loup, mais avec une queue recourbée et qui ne retombe pas, le Husky Sibérien est un chien travailleur, endurant et intelligent.

Malgré qu’il soit hyperactif, le Husky est très calme et jovial quand il a sa dose d’activités dans la journée. Indépendant, mais non moins solitaire, il aime vivre en groupe. Il apprécie les enfants et se montre sociable avec ses congénères. En raison de sa fidélité à son maître, vous devrez donc être toujours présent à ses côtés. Il peut aussi devenir un chien de garde bien qu’il aime les étrangers.

Quant au Labrador Retriever, il s’agit ici d’un chien anglais venant de l’île de Terre-Neuve. Bien connu pour sa robe jaune (sable), noir ou chocolat, le Labrador a des oreilles en arrière et tombantes sur les côtés de sa tête. C’est à la fois un chien de chasse, un chien de compagnie et un chien d’assistance.

Il aime être entouré des enfants et il sait également vivre avec ses congénères. Bien qu’il ait une taille plus grande par rapport au Husky, le Labrador n’est pas craintif. Au contraire, il est affectueux, doux et joueur. C’est également un excellent nageur et il vous suffit de lui fournir une piscine pour vous en rendre compte… Donc, vous n’aurez pas de soucis pour l’emmener à la plage.

Conditions de vie et éducation

Le Husky Sibérien est en mesure de s’adapter à la majorité des conditions de vie tant que vous lui offrez la liberté de se dépenser régulièrement. Il est moins adapté en appartement ou dans une maison assez restreinte en ville, mais trouve son bonheur dans un milieu rural.

Contrairement au Husky, le Labrador Retriever est très obéissant. Certes, le chiot est assez turbulent, mais il est beaucoup plus facile à éduquer si son maître est ferme et cohérent.

Entretien et alimentation

Le Husky Sibérien a une espérance de vie entre 11 à 13 ans en fonction de votre entretien et de son alimentation.  Vous devrez effectuer un brossage par semaine. Quant à son régime alimentaire, le husky doit manger des aliments riches en protéines et en lipides.

Par contre, si vous allez choisir le Labrador, sachez qu’il est sujet à l’obésité. Son espérance de vie tourne autour de 10 à 12 ans. Donc, la surveillance de son alimentation sera exigée.

Le plus important est de nettoyer régulièrement ses oreilles avec un produit spécifique recommandé par son vétérinaire. Faute de quoi il risque d’être affecté par les otites chroniques. En ce qui concerne l’entretien du Labrador, il suffit de le brosser régulièrement en printemps et en automne, pendant les périodes de mue.

Notre avis sur le Labrador et le Husky

Vous l’aurez compris, choisir entre Labrador et Husky est assez difficile, car ces deux races de chien peuvent toutes devenir un véritable membre d’une famille. Toutefois, si vous êtes un amoureux de la nature et que vous avez souvent du temps libre, il est conseillé d’opter pour le Husky.

Quant au Labrador, vous devrez le choisir si vous êtes à la recherche d’un chien de compagnie et d’assistance (il est souvent choisi comme chien guide).

 

Pourquoi est-il avantageux de passer du temps avec son chien ?

Considéré comme étant le meilleur ami de l’homme, il est très facile de se lier d’amitié avec un chien.  Protecteur envers son maitre, c’est un animal de compagnie affectueux et loyal. Toutefois, il est toujours important de prendre le temps de s’occuper de votre chien.

Non seulement, ce sera bénéfique pour lui mais également pour vous. En effet, des études ont prouvé que passer du temps avec un chien peut apporter santé et bien-être au quotidien. A travers cet article, nous allons voir les différents avantages particuliers que peut procurer les moments passés avec votre cher toutou.

Bien être et santé pour son maître

Passer des moments de détente avec un chien est une activité déstressant et libératrice. En effet, votre chien vous accueille de façon neutre, sans aucun jugement. Il vous montre une certaine bienveillance et une confiance complète.

Cette attitude est très bénéfique pour se libérer du stress de tous les jours et se détendre. De plus, les scientifiques ont découvert que le fait de caresser votre chien peut véritablement vous procurer une meilleure santé. Ces moments passés avec votre chien peut baisser votre tension artérielle et aussi votre rythme cardiaque.

Entre autres, il y a certaines races de chien qui aiment vraiment passer du temps avec leur maitre. C’est le cas par exemple du teckel à poil dur. Un chien curieux et malin, cette race de teckel est très attaché à son maitre et il adore jouer avec lui.

Le chien, un  médiateur social efficace

Outre les bienfaits physiques que peut vous apporter le temps passé avec votre chien, c’est également un rapprocheur social idéal. Par exemple, deux maitres de chien qui se rencontreront dans la rue peuvent se rapprocher facilement.

En passant du temps avec votre chien dehors, vous pouvez avoir l’avantage de rencontrer des personnes ayant un point commun avec vous : l’amour des toutous. Entre autres, le chien peut aussi intervenir pour améliorer la situation des personnes en difficulté sociale et physique. Une personne en difficulté moteur peut être plus autonome avec un chien d’assistance.

Améliorer la relation entre le chien et son maitre

Vous avez du mal à lier avec votre chien et cherchez peut être le moyen de créer plus de liens avec lui ? Il est peut-être temps de lui consacrer un peu plus de temps. En effet, la meilleure chose à faire pour nouer des liens avec votre chien est bien de passer des moments privilégiés avec lui. Il est important de lui montrer votre affection, de lui prouver que vous tenez à lui.

Vous pouvez faire des activités pour le divertir ou seulement faire des choses ensemble. Le plus idéal serait de sortir de temps en temps avec lui en promenade ou de lui lancer la balle. Même si ce n’est pas toujours très évident de trouver du temps pour votre chien, il faut éviter de le délaisser. Il est important de passer des moments avec lui pour qu’il sente bien avec vous.

Bien nourrir son chat : les conseils essentiels

Vous voulez une alimentation équilibrée pour votre chat ? Observez son comportement dans la nature. Faites preuve de bon sens, de lucidité et d’attention envers cet animal plein de charme.
Offrez-lui, tout d’abord, un lieu de repas accessible où trouver en toute quiétude une gamelle propre, accompagnée d’eau fraîche.

L’alimentation de votre chat

C’est celle qui est appropriée à son espèce. Une espèce prédatrice de petits mammifères, comme les souris, les oiseaux, les jeunes lapins. Il ne dédaigne pas non plus quelques lézards, orvets ou sauterelles. Votre petit félin est un pur carnivore qui chasse ses proies et les dépèce avec délectation. Votre minou domestique du 21e siècle ne vit pas de ses chasses régulières ? C’est ici que vous intervenez. Non, il ne s’agit pas de l’accompagner à la chasse (un peu contraignant, tout de même !) mais de lui proposer une alimentation respectant ses besoins naturels. En effet, tout comme les autres animaux, le chat a besoin de diversifier son alimentation pour pouvoir avoir tous les bienfaits, avoir un joli poil, une belle vitalité qui lui permettra de vivre longtemps et en bonne santé. Un domaine qu’il est important de ne pas négliger lorsque l’on adopte un chat !

Un apport en acides gras et taurine est primordial. Une carence provoque des problèmes dermatologiques, de reproduction pour l’un et une dégénérescence rétinienne et des problèmes cardiaques pour l’autre. Son alimentation idéale est composée d’environ 80 % de viandes variées et crues, pour les protéines et acides gras. La viande est très fraîche, car les chats ne digèrent pas la viande faisandée. On y ajoute 5 à 10 % d’organes, riches en taurine et en vitamine A , 10 à 15 % d’os qui apportent des minéraux. Le but est de reconstituer l’équivalent nutritif d’une proie. Si vous ne désirez pas vous en occuper, sachez que vous trouvez sur Internet des plats crus préparés que vous pourrez lui disposer devant sa niche !
La quantité quotidienne est de 30 à 50 g par kilo de son poids, selon son âge et son activité.

Certains aliments à éviter

Les céréales, principal ingrédient des croquettes, bouleversent le système digestif du chat. Si vous faites le choix des croquettes, privilégiez celles sans céréales, disponibles sur la toile.
Le sel (attention au thon en boîte) dégrade ses reins.
Les produits laitiers sont des aliments contre-nature qu’il ne synthétise pas.
Les alliums (oignons, ail, poireaux, etc.) et le raisin endommagent son foie et ses reins.
Les aliments trop gras sont source de pancréatite.
L’avocat est toxique pour son cœur et ses poumons.
La théobromine du chocolat perturbe son système nerveux, ainsi que le café, le thé les pépins et noyaux.

Doté d’une alimentation adaptée et équilibré, votre chat resplendit de vitalité. Regardez-le mastiquer sa pitance avec une belle énergie. Sa ligne est impeccable et sa fourrure est souple et lustrée. Ses dents sont blanches et son haleine saine. Il est superbe et c’est (un peu) grâce à vous.

Lancer son blog sur les animaux en 7 étapes simples

Un blog sur les animaux est à la fois une histoire de passion et de connaissances. Il permet de partager ce que l’on sait à propos des animaux et de donner des idées aux autres en ce qui concerne les animaux domestiques à avoir. Ceux qui recherchent des conseils pour améliorer la façon de prendre soin de leurs animaux de compagnie. Un blog réussi peut également constituer une bonne source de revenus. Pour créer convenablement un blog sur les animaux, il est nécessaire de suivre quelques consignes assez simples. Ces 7 étapes permettront de réussir un blog qui attirera de nombreux visiteurs.

Choisir une plateforme efficace

La création d’un blog passe généralement par une plateforme spécialisée dans le domaine. Elles ne se ressemblent pas toutes, et il est ainsi nécessaire de bien choisir celle avec laquelle l’on souhaite créer son blog. Les plateformes comme Occitech.fr sont recommandées si l’on souhaite ouvrir un site internet de qualité car elles prennent en main à la fois le design et l’hébergement. Faire le bon choix de la plateforme permettra alors de se démarquer immédiatement de ceux qui partent de zéro dans la conception de leurs blogs.

Publier un contenu de qualité

La raison d’être d’un blog pour animaux est de partager des articles qui attireront les amoureux des animaux en tous genres. Ils veulent à la fois découvrir de nouvelles espèces, de nouvelles races ainsi que trouver des conseils pour leur permettre de prendre soin de leurs animaux de compagnie. Le contenu doit alors être riche, sinon les lecteurs ne s’y intéresseront pas trop. Si l’on est plutôt spécialisé dans l’élevage de chats, il est pratique d’utiliser cet avantage en se concentrant davantage sur ce thème. Il n’est pas très recommandé de se forcer à publier fréquemment des articles sur les oiseaux si l’on n’y connait pas grand-chose.

Soigner la présentation

En ouvrant une page d’un blog, la réaction d’un visiteur peut extrêmement varier selon la présentation. Si le design de la page est plaisant à voir, le lecteur sera naturellement attiré par ce qu’il contient. Par contre si la présentation est d’une qualité assez médiocre, il passera rapidement son chemin bien que le contenu soit riche en informations. Il ne faut pas non plus négliger l’utilisation de photos. Des photos bien placées entre les paragraphes permettent au lecteur de savoir immédiatement de quel animal on parle ou de quel activité s’agit-il.

Utiliser les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux constituent un moyen très efficace de se faire connaitre sur la toile. Les domaines à propos desquels on peut discuter sont nombreux, et il faut simplement choisir la bonne page pour faire connaitre son blog sur les animaux. En effet, il ne sera pas très judicieux de parler d’un blog sur les animaux alors que l’on est sur une page qui se spécialise sur l’astronomie par exemple. On peut également utiliser un site de rencontre pour animaux qui s’avérera très pratique pour faire connaitre le blog.

Contacter d’autres blogueurs

Beaucoup de personnes s’intéressent aux animaux et il est normal que beaucoup ont également leurs propres blogs sur les animaux. Il ne faut pas les voir comme des concurrents ou des rivaux, mais plutôt comme des associés. Se nouer d’amitié avec eux permettra de faire connaître plus rapidement son blog par les personnes les plus influentes du domaine. Savoir quels sont les meilleurs blogs sur les animaux permettra alors de trouver les personnes à connaître.

Gérer les publicités

La présence de publicités sur une page permet de mieux rentabiliser le contenu, mais aussi d’améliorer la qualité. Il est possible d’avoir un partenariat avec une société afin que celle-ci procure différentes aides comme des voyages sponsorisés, l’organisation de salons, etc. Il ne faut donc pas négliger l’importance des partenaires et des publicités.

Se servir des agrégateurs de blogs

Les agrégateurs de blog permettent de faire connaître davantage son blog. Ils publient les articles des blogs sur d’autres sites et des réseaux sociaux. L’avantage est qu’ils sont beaucoup plus célèbres, et il est ainsi plus facile d’obtenir plus de visites.

Comment chouchouter son chien ?

Le chien est un des animaux de compagnie les plus appréciés des ménages français. Les petits comme les grands adorent passer du temps avec cet animal, le caresser, lui donner son bain, le promener, etc. Et pour certains, les chiens sont vraiment de petits stars, que ce soit au niveau du confort à la maison, de la nourriture ou autre détail encore. Mais comment savoir si nous procédons de la bonne manière ? Quels sont les gestes requis pour que votre chien se sente comme un roi ?

Le toilettage

Avoir un chien est une idée très tentante, que ce soit pour les petits ou pour les grands, mais ce qu’il faut savoir que cela implique également beaucoup de responsabilités. Cet animal a besoin qu’on prenne soin de lui, qu’on le nourrisse, qu’on s’occupe de ses besoins, qu’on l’éduque, voire même qu’on le dresse et bien d’autres encore. Bref, il a besoin qu’on le chouchoute.

Si vous avez peur de vous y prendre mal et ne savez pas vraiment comment bien laver son chien, il vous est tout à fait possible de vous rendre dans un salon de toilettage pour chiens et de confier votre bête à un professionnel. Ce dernier prendra notamment en charge son bain et son séchage, la coupe de ses ongles, l’épilation, etc. Il peut aussi s’occuper des chiens disposant de poils qui sont très emmêlés.

Les soins préventifs

Hormis l’hygiène et les soins de beauté nécessaires au confort et au bien-être de votre animal, il faut également penser aux soins préventifs. Pour cela, il est nécessaire de se rendre chez le vétérinaire pour des consultations médicales. Même si votre animal ne présente aucune maladie apparente, vous devez faire des examens de temps à autre afin de vous assurer que tout va bien.

Votre médecin vétérinaire peut vous recommander de vacciner votre chien pour lutter contre certaines maladies, telles que l’hépatite contagieuse canine, la maladie du Carré et la rage. Il peut aussi lui prescrire des traitements antiparasitaires qui sont particulièrement indispensables.

Les accessoires et le repas

Si vous avez envisagé de lui choisir un panier ou un canapé pour chien, vous devez analyser quelques critères importants afin de lui permettre de se reposer en toute tranquillité et avec tout le confort dont il a besoin. Suivant votre goût et vos possibilités, vous pouvez choisir entre des paniers en plastique, des paniers faits en coussin, des paniers matelas, des paniers tapis, des paniers couvertures, etc. Ce ne sont pas les modèles qui manquent.

Afin de changer un peu des produits industriels, vous pouvez aussi préparer des friandises maison pour chiens et vous n’avez pas besoin de disposer des qualifications d’un cordon-bleu pour y arriver. Vous pouvez, entre autres, lui préparer des biscuits et des gâteaux avec des ingrédients majeurs qui peuvent varier en fonction de votre humeur et des besoins de votre chien. Vous pouvez faire des cookies à la citrouille, des biscuits au beurre d’arachide, des gâteaux au thon, des croquettes, etc. Cela peut aussi lui témoigner tout votre dévouement.

Allier animaux de compagnie et propreté de votre appartement

Pour les personnes vivant en appartement, un léger compromis se pose concernant la propreté et le choix d’avoir un animal domestique. Avec ce type de logement, comme cela peut être le cas pour une maison individuelle avec un jardin, il n’y a pas assez de place pour pouvoir construire une niche. Il faut donc s’adapter à la situation et trouver une solution qui permettrait de cohabiter dans la plus grande propreté avec son toutou, son chat, son perroquet, son rongeur, etc.

Savoir s’organiser et prévenir

Même si avoir un animal chez soi est un réel plaisir, cela demande quelques obligations, notamment au niveau de l’entretien des espaces de vie. Pour que vous puissiez vivre en harmonie avec votre animal de compagnie, il faut tout de même savoir se fixer des limites. Si vous avez des rongeurs, des poissons ou des oiseaux, la tâche se présente moins ardue, car il suffit de les mettre dans leur case ou aquarium et d’entretenir régulièrement ces espaces. Par contre, pour un chat ou un chien, il est un peu plus difficile de les garder cloitrés dans une pièce confinée.

Que faire alors pour vivre en toute commodité avec ces animaux domestiques ? Vous pouvez commencer par vous organiser, que ce soit au niveau de l’aménagement ou des ameublements que vous allez mettre dans votre appartement. Évitez avant de tout de donner accès à toutes les pièces à votre animal. Vous devez aussi limiter leurs espaces de jeu afin de réduire le désordre et les odeurs.

Pour limiter la perte de poils de votre chat, par exemple, il est possible de lui donner des comprimés de levure de bière permettant de renforcer leurs poils. Vous pouvez aussi leur appliquer du talc, une fois leurs poils brossés, s’ils sont longs. Afin de rendre son chien propre, vous pouvez, entre autres, lui donner régulièrement son bain. Vous devez aussi entretenir les lieux et nettoyer le plus possible les traces d’urine et de déjections.

Optimiser le ménage

Le seul remède qui peut vraiment être efficace à cette situation ne peut être que le ménage : faire le ménage encore et encore. Une très bonne option également c’est de trouver une personne qualifiée pour s’occuper du ménage, y compris les petits dégâts de vos toutous adorés. Cela n’est pas non plus très simple. Cela dit, il existe plusieurs façons de procéder, par bouche-à-oreille ou sur internet. Si vous êtes par exemple à la recherche d’une société de ménage , vous pouvez passer par des sites de service en indiquant la ville où vous vous trouvez pour faciliter votre quête. Un large choix de prestataires vous sera proposé et vous pouvez choisir en fonction des critères que vous vous imposez.

Peut-on dormir avec un animal de compagnie ?

Dormir avec un animal de compagnie peut être à la fois bon et mauvais pour la santé. À cet effet, il est toujours conseillé à un individu de prendre les précautions nécessaires avant de décider de passer la nuit avec son chien ou de dormir avec son chat. Pour cela, vous pouvez par exemple les éloigner de votre oreiller ou les faire dormir au pied de votre lit.

Les bienfaits de s’endormir avec son animal de compagnie

Pour dormir avec son animal de compagnie, il vous faudra du moins opter pour l’usage d’un grand lit 180x 200. En effet, cela est crucial pour vous permettre de disposer de votre propre espace et de faire profiter à votre animal de compagnie d’un espace qui lui est réservé, loin des oreillers, notamment sur le pied du lit. Cependant, peut-on dormir avec son chien, tel est la question qui se pose le plus souvent. Bien évidement, comme toute chose, dormir avec son animal de compagnie peut être bénéfique pour un individu, pour l’aider non seulement à réduire son stress, mais aussi à retrouver le sommeil.

D’après une étude réalisée sur les personnes qui dorment avec son chien ou son chat, on peut déduire que ces personnes-là sont plus sereines et plus en harmonies avec elles-mêmes. En effet, les vibrations qui sont produites par ces animaux de compagnie une fois qu’ils dorment, jouent un rôle à la fois apaisant et détendant par rapport à son maître. Par ailleurs, il est à noter que le fait de dormir avec ces animaux vous exposent au fait de vivre dans un environnement riche en bactérie. Cela permet cependant de renforcer vos défenses immunitaires et par la même occasion, vise à réduire les risques d’asthme.

Quelles précautions doit-on adopter avant de dormir avec son animal de compagnie ?

Avant de s’endormir avec son chien ou son chat, il est primordial de prendre en considération de quelques précautions indispensables tant pour votre santé que pour votre bien-être. En effet, il se peut que vous soyez une victime d’allergies aux animaux. À cela, vous devez formellement interdire à votre animal de compagnie de pénétrer votre chambre à coucher et par la même occasion, d’approcher votre lit. De même, veuillez passer l’aspirateur très fréquemment et procéder à sa toilette de façon journalière. Cela vous aidera à vous débarrasser des allergènes sur les poils ou la salive de l’animal.

Par ailleurs, il est également déconseillé aux personnes qui ont un sommeil léger de dormir avec un animal de compagnie du fait que le chien ou le chat émet des bruits qui peuvent provoquer des réveils intempestifs ou même perturber les rythmes circadiens. Aussi, il vous est conseillé de vous assurer de la santé de l’animal et ainsi de bien vérifier ses vaccins, sa vermifugation, ses oreilles, son bain régulier, les puces, etc. Cependant, il est à éviter de laisser un enfant de bas âge dormir avec un animal de compagnie, pour lutter contre tous risques de morsure voire même d’étouffement.

Comment attirer les colibris sur son balcon ?

Les colibris sont des oiseaux qui vivent un peu partout en Amérique. Il s’agit ainsi des oiseaux qui font leur nid n’importe où, où ils sont à l’aise et de même où ils pourront rencontrer une nourriture qui leur convient. Par ailleurs, ils vivent également dans un lieu non loin des eaux et d’un abri.

Attirer les colibris par le biais de la plantation des plantes

Les colibris sont des oiseaux de petite taille qui sont très prisés par leur vol spécifique, notamment acrobatique. Vivant sur le continent américain, ils peuvent bel et bien vivre dans votre jardin mais pour cela, il vous faudra tout d’abord savoir l’attirer. Très bénéfiques pour mettre de l’ambiance dans votre jardin voire même sur votre balcon, les colibris sont des oiseaux qui sont attirés par des fleurs et des plantes. Pour cela, il vous faudra planter ces dernières dans votre jardin ou en mettre sur votre balcon. En effet, cela attire naturellement ces types d’oiseaux. À cela, vous pouvez faire le choix des monardes fistuleuses, des arbres aux papillons, des ancolies, des azalées, des digitales ou même des belles de jour.

Ainsi, les plantes qui sentent peu et qui par contre sont très visibles sont fortement recommandées. Par ailleurs, vous pouvez également utiliser des lianes, des arbres et des fleurs avec des variétés pérennes et annuelles. De même, vous pouvez aussi opter pour des ipomées à feuilles de lierre écarlate, des heuchères, des impatients, des fleurs tubulaires, etc. Aussi, il vous est conseillé de planter ces plantes de sortes à savoir des plantes à fleur quelle que soit la période de l’année. Par la même occasion, il vous est conseillé de toujours tailler les fleurs fanées.

Les précautions à prendre en compte

Il est également à noter que ces types d’oiseaux doivent être éloignés des pesticides. Pour cela, évitez que les pesticides soient à côté de ces plantes et tenez-les loin de ces substances, sachant que les colibris mangent les insectes qui sont cibles de ces produits. Ainsi, sachez que les colibris pourront se charger de ces insectes pour vous sans que vous ayez recours à l’utilisation de ces derniers. En effet, cela pourrait les priver de protéines, les nuire et même les tuer. De ce fait, sachez que ces oiseaux sont très délicats et ainsi, ne devraient manger que des produits sains et naturels.

Pour votre balcon ou votre jardin, pensez à des arbres ou des supports qui pourront aider les colibris à mieux se percher. En effet, ces animaux ont besoin de se reposer, qui cependant est non loin de sa source de nourriture car en même temps, ils gardent un œil vigilant à leur nourriture et la protège. Aussi, munissez les mangeoires à colibris d’un piège à fourmi ou frottez un peu de vaseline sur les bords des mangeoires afin d’éloigner ces fourmis. Par ailleurs, pensez à nettoyer ces mangeoires de façon journalière.

Navigation